Bruno Nicolini, dit Bénabar, né le 16 juin 1969[1] à Thiais (Val-de-Marne), est un auteur-compositeur-interprète français.

Biographie (partielle)

Bénabar grandit à Saintry-sur-Seine[2], en Essonne[1], dans la banlieue parisienne. Sa mère italienne est libraire et son père français travaille comme régisseur pour le cinéma sur une cinquantaine de films[1]. À huit ans, il s'initie à la trompette[1], parce que cela est symbolique des clowns et du cirque qui l'impressionnent, et par goût musical[1].

Après son baccalauréat français et un passage aux États-Unis[1], il devient technicien et photographe pour le cinéma[1].

Carrière

Du cinéma et de la télévision à la chanson

Bruno Nicolini est régisseur adjoint sur Le Brasier (1991), puis réalise trois courts-métrages : Nada Lezard (1991), Sursum corda (1994) et José Jeannette (1992). Ce dernier film, primé au Festival de Cognac, est présent sur le DVD Bénabar live au Grand Rex. Il exerce aussi ses talents comme scénariste à la télévision, principalement pour la série H et La Famille Guérin sur Canal+, où il apparaît au générique sous son vrai nom. Il se met ensuite à composer, écrire puis interpréter des chansons. Il se produit à l'époque dans des petites salles et dans des bars, en duo avec un ami, avec qui il crée un duo aux noms de clowns, Patchol et Barnabé. Patchol, qui a pour habitude de parler verlan, appelle Barnabé « Bénabar » : ce dernier décide d'adopter ce nouveau nom. Patchol finit par renoncer mais une spectatrice assidue du duo, devenue manageuse, pousse Bénabar à continuer et entreprend de le lancer[1],[3].

Avec ses « associés », il sort un premier album en 1997, sans titre, qui sera par simplification rebaptisé du nom de son premier titre, La P'tite Monnaie, et qui reste très confidentiel. C'est en 2001 avec l'album Bénabar qu'il passe un peu en radio (sur France Inter notamment chez Jean-Louis Foulquier) puis fait la première partie d'Henri Salvador à la fin de l'année. Il continue par une tournée puis enchaîne deux albums studio qui rencontrent un plus large public que précédemment.

Il tourne en 2016 dans le téléfilm Le secret d'Elise, où il incarne le rôle du père en 1969, au côté de Julia Piaton.

Un travail récompensé

Il a été nommé aux Victoires de la musique 2003 dans la catégorie « Révélation » (prix remporté par Natasha Saint-Pier) et « Révélation scène » (prix remporté par Sanseverino), puis en 2004, il remporte le prix du meilleur album de chansons/variétés avec son album Les Risques du métier.

Le 10 mars 2007, lors de la vingt-deuxième cérémonie des Victoires de la musique 2007, il reçoit les récompenses du groupe ou artiste interprète masculin de l'année et de la chanson originale de l'année (pour Le Dîner).

 (Wikipédia)

Benabar - Le diner

Benabar - "Je suis de celles" - Fête de la Chanson Française 2005

Bénabar - Quatre murs et un toit (Zénith de Paris, 2012)

Bénabar - L'effet papillon

Benabar les mots d'amour live

bénabar - feu de joie - bon anniversaire monsieur gerra

Benabar - La berceuse - 27 mars 2015 - Paris

Bénabar: Maritie et Gilbert Carpentier (2013-03-21: L'Olympia, Paris, FR)

Benabar - Les épices du souk du Caire / Paris by night - 27 mars 2015 - Paris

Bénabar - Paris by Night

Bénabar - Politiquement correct