Pachelbel's

Johann Pachelbel (allemand : [' Jo ? Han pa'x ? Livre ? L]; baptisé le 1 septembre 1653 - enterré le 9 mars 1706) [1] était un compositeur allemand, l'organiste et le professeur qui a apporté la tradition d'organe allemande du sud à son sommet. Il a composé un grand corps(organisme) de musique sacrée et laïque(séculaire) et ses contributions au développement du prélude de choral et la fugue l'ont gagné un endroit(une place) parmi les compositeurs les plus importants de la moyenne ère Baroque

Johann PACHELBEL (1653-1706)

Si l’immense prestige de son aîné Buxtehude lui a fait de l’ombre,  Pachelbel a pris, si l’on peut dire, une cinglante revanche médiatique gràce à son fameux Canon, une pièce dont il n’a sûrement jamais soupçonné qu’elle pourrait lui valoir une pareille notoriété posthume, et encore moins qu’elle se trouverait accommodée à toutes les sauces de la production musicale grand public du dernier xxe siècle, d’un certain Rain and Tears aux créations des rappeurs.

N’est-ce pas le revers de la médaille ? Les œuvres de ce créateur particulièrement fécond sont étrangement méconnues, voire mésestimées, alors qu’elles eurent une influence très forte sur J.-S. Bach. Né et mort à Nuremberg, Pachelbel est par excellence le porte-drapeau de l’école d’orgue d’Allemagne du Sud et, au cours d’une vie riche en déménagements, il eut l’occasion — à Eisenach — de nouer une longue amitié avec la famille Bach.

 (Wikipédia)

Royal Wedding in Pachelbel's Canon

Eileen Ivers - "Pachelbel's Frolics"

Pachelbel's Canon - London Symphony Orchestra