Sandie Shaw

 Sandie Shaw est une chanteuse britannique née le 26 février 1947 à Dagenham (Royaume-Uni). Elle est l'une des chanteuses les plus connues des années 1960.

Découverte par Adam Faith, Sandie Shaw est présentée au manager Eve Taylor. Son deuxième single, (There's) Always Something There to Remind Me, reprise d’une chanson de Lou Johnson écrite par Burt Bacharach et Hal David, sera son premier tube en 1964. Beaucoup d’autres succès, composés par Chris Andrews suivront, tels que Girl don’t come, I’ll stop at nothing.

L’artiste enregistre aussi ses titres en italien, français et allemand. Elle connaît beaucoup de succès en Europe continentale, en Amérique du sud et se produit en Europe de l’Est et en Iran avant la révolution. Des problèmes de permis de travail l’empêchent de percer aux États-Unis. Une de ses marques de fabrique est de se produire nu-pieds, ce qui, dit-elle, lui permet d’être plus à l’aise et de mieux ressentir l’atmosphère d’une chanson. Les titres sont produits par Eve Taylor, Chris Andrews mais aussi par l’artiste elle-même qui n’est pas mentionnée. L’arrangeur s’appelle Ken Woodman.

En 1967, les ventes de disques de l’artiste sont en baisse et le "manager" décide de lui faire enregistrer des chansons dans un style cabaret contre son souhait. Elle représente alors le Royaume-Uni avec Puppet on a String, une composition de Bill Martin et Phil Coulter. Elle déclare détester la chanson qui, pourtant, remporte le Concours Eurovision de la chanson et devient un succès mondial.

(Wikipédia)

Sandie Shaw - (There's) Always Something There To Remind Me

Wight Is Wight, Sandie Shaw,

Claude François en duo avec Sandie Shaw une anglaise aime un français 1968

Un tout petit pantin

Sandie Shaw Puppet On A String 1967