Wagner Richard

 Wilhelm Richard Wagner, né le 22 mai 1813 à Leipzig et mort le 13 février 1883 à Venise, est un compositeur, directeur de théâtre, polémiste et chef d'orchestre allemand de la période romantique, particulièrement connu pour ses quatorze opéras et drames lyriques. Il est aussi auteur de plus d'une vingtaine d'ouvrages philosophiques et théoriques. Occupant une place importante dans l'histoire de la musique occidentale, Richard Wagner compose en général lui-même à la fois la musique et le livret de ses opéras, en particulier Tristan und Isolde, considéré comme le point de départ des principales avancées que connaîtra la musique au XXe siècle[1] et L'Anneau du Nibelung, festival scénique en un prologue et trois journées, dont la conception bouscule délibérément les habitudes de l'époque pour aller, selon ses propres termes, vers un « art total » : spectacle complet, mélodie continue et emploi du leitmotiv.

Sa vie bohème et fantasque lui fait endosser de multiples habits : révolutionnaire sans le sou, fugitif traqué par la police, homme à femmes, confident intime du roi Louis II de Bavière, critique et analyste musical, intellectuel travaillé par l'antisémitisme de son époque qui sera récupéré, après sa mort et dans un contexte différent, par les nazis ; son comportement et ses œuvres laissent peu de gens indifférents. Aussi doué pour nouer des amitiés dans les cercles artistiques et intellectuels que pour les transformer en inimitiés, sachant créer le scandale comme l'enthousiasme, il suscite des avis partagés et souvent enflammés de la part de ses contemporains. Ses conceptions artistiques avant-gardistes ont eu une influence déterminante dans l'évolution de la musique dès le milieu de sa vie.

 (Wikipédia)

Saxovox Trío - Wedding March (Wagner)

Richard Wagner: Ride of the Valkyries (Berliner Philharmoniker, Daniel Barenboim)

Wagner - Crépuscule des dieux

Wagner ~ Tannhäuser Overture

Richard Wagner - "Tristan und Isolde", Prelude

Richard Wagner Siegfried funeral march

Marcha nupcial. Lohengrin. R. Wagner